11 Décembre 2015

Nicole Léger souhaite un dénouement rapide pour les entrepreneurs du territoire

Rayon d'impact de Suncor

La députée de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger, souhaite qu’il y ait un dénouement rapide à la situation d’incertitude qui perdure actuellement pour les entrepreneurs du secteur jugé très à risque à proximité de la raffinerie Suncor. Depuis plus d’un an, un moratoire contraint leur développement, et ce, même s’ils font des affaires depuis des années puisqu’ils se situent à l’intérieur d’un rayon d’impact que le Centre de sécurité civile (CSC) a décidé de revoir.

La décision du CSC aura de grands impacts pour le développement économique du territoire. « Je comprends la nécessité et l’importance d’évaluer le risque réel et potentiel des installations et des matières utilisées par les industriels afin de s’assurer que les mesures mises en place soient adéquates, sécuritaires et préventives à leur juste mesure, mais il faut convenir que cela dure depuis longtemps et qu’il est maintenant impératif d’arriver à des solutions », a souligné Nicole Léger.

La députée de Pointe-aux-Trembles souhaite mettre de l’avant que la réalité des entrepreneurs, des travailleurs et des citoyens doit être prise en compte. « Leur quotidien est bousculé et leurs projets d’avenir sont interrompus. En raison de l’incertitude qui perdure, la vitalité de notre secteur est atteinte. Pourtant, l’Est de Montréal est un territoire propice au développement économique et possède plusieurs atouts et actifs stratégiques réputés. Il faut clarifier la situation le plus rapidement possible par respect pour ceux qui contribuent à la renommée et à l’essor de notre territoire, mais aussi pour rassurer la population qui habite et circule à proximité de la raffinerie quotidiennement », a ajouté Nicole Léger.