Nicole Léger

Député de Pointe-aux-Trembles

Nicole Léger réagit vivement à la venue de François Legault dans sa circonscription
dimanche 1 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Le chef de la CAQ, François Legault, de passage samedi dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles pour faire la promotion de son projet St-Laurent, a fait une déclaration qui a vivement fait réagir la députée de Pointe-aux-Trembles et ministre de la Famille, Mme Nicole Léger. 

« François Legault débarque comme un coup de vent dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles que je représente sans aucune connaissance des enjeux et en disant des absurdités », a affirmé Nicole Léger.

En parlant du démantèlement de Shell, François Legaul a affirmé, tel que mentionné par La Presse, « …il y a une opportunité exceptionnelle à Montréal-Est de faire du développement économique et de redonner accès aux berges, de faire une piste cyclable (…) Ça prend un leadership et on ne le sent pas au gouvernement du Québec ». Madame Léger, qui représente la circonscription depuis plus de 15 ans et qui est reconnue pour son dynamisme et ses qualités de leader, a relancé monsieur Legault.

« C’est assez insultant pour moi et pour toute notre communauté de lire de tels propos alors que la communauté s’est prise en main, que les élus de tous les paliers se concertent et travaillent ensemble. Notre comité de relance, composé d’une soixantaine de leaders, a d’ailleurs déposé en juin dernier un plan d’action. Qu’un chef de parti débarque ici et ne connaisse pas ce que nous faisons pour la vitalité et la relance de l’Est de Montréal, démontre son manque flagrant de préparation, de connaissance du territoire, de respect pour la communauté et surtout, sa grande improvisation », a continué Nicole Léger.

Rappelons que la population et les leaders se sont beaucoup mobilisés depuis le démantèlement de la raffinerie de Shell afin de travailler de façon concertée pour redonner une vitalité à l’Est de Montréal. Le Comité de développement de l’Est de Montréal (CDEM) a vu le jour en 2011 et est composé d’une soixantaine d’élus et de leaders socio-économiques. Le plan d’action reposant sur 5 enjeux : le transport des personnes et des marchandises, les parcs industriels et zones d’emploi; l’emploi; l’attractivité du territoire et qualité de vie; la décontamination et viabilisation des terrains disponibles.

De plus, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal ont rendu public en juin dernier le projet de relance de l’Ile Ste-Thérèse. Cette île du fleuve St-Laurent touchant les deux rives de Pointe-aux-Trembles et de Varennes, a été connue d’antan par le père de Nicole Léger, feu Marcel-Léger, le premier des ministres de l’Environnement au Québec. La ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, les députés-ministres Nicole Léger (Pointe-aux-Trembles) et Stéphane Bergeron (Verchères), Josée Duplessis, membre de l’exécutif de la Ville de Montréal et les maires Chantal Rouleau (RDP-PAT) et Martin Damphousse (Varennes) ont fait cette annonce avec beaucoup de fierté.

« Beaucoup d’enjeux et de défis sont à relever dans l’Est de Montréal et la communauté y fait face de façon courageuse et avec beaucoup d’espoir, parce qu’elle s’est donnée des moyens dynamiques, concertés et travaillent étroitement avec les instances gouvernementales », a conclu Mme Nicole Léger.

À DÉCOUVRIR