Nicole Léger

Député de Pointe-aux-Trembles

Tarifs des services de garde en milieu scolaire : le ministre Yves Bolduc refuse de rassurer les parents
jeudi 6 novembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 6 novembre 2014 – La députée de Pointe-aux-Trembles et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation primaire et secondaire et de persévérance scolaire, Nicole Léger, dénonce le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Yves Bolduc, qui refuse de nier le scénario d’augmentation des tarifs des services de garde en milieu scolaire, alors que ceux des autres services de garde seront modulés selon le revenu des parents.

« Le premier ministre a confirmé, hier, que son gouvernement allait taxer davantage les familles de la classe moyenne. Les parents des 180 000 élèves qui fréquentent les services de garde en milieu scolaire veulent savoir si les frais augmenteront. J’ai demandé au ministre de rassurer ces parents; il a refusé de nier une hausse éventuelle du tarif », a déclaré Nicole Léger.

La députée de Pointe-aux-Trembles déplore que le gouvernement prévoie taxer davantage les familles de la classe moyenne. « Les libéraux, alors qu’ils ont promis, en campagne électorale, de limiter la hausse des tarifs des services de garde à l’inflation, font totalement l’inverse en instaurant une nouvelle taxe famille. En agissant ainsi, ils bafouent la politique familiale du Québec, qui fait pourtant la fierté des Québécois et qui est évoquée partout dans le monde », a conclu Nicole Léger.

À DÉCOUVRIR