Nicole Léger

Député de Pointe-aux-Trembles

Yves Bolduc, un élève brouillon aux multiples échecs
vendredi 26 septembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 26 septembre 2014 – Lors d’une interpellation tenue aujourd’hui à l’Assemblée nationale, la députée de Pointe-aux-Trembles et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation primaire et secondaire et de persévérance scolaire, Nicole Léger, a confronté le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Yves Bolduc, sur son manque de cohérence et ses nombreux ballons d’essai.

 « Le ministre semble tout faire pour tenter de détourner l’attention de ses multiples échecs. Espère-t-il qu’on oublie qu’il doit toujours rembourser sa prime? Qu’il accepte que les coupes affectent directement les services aux élèves, en particulier ceux destinés aux plus démunis? Que chaque jour, des nouvelles coupes s’additionnent? », a questionné Nicole Léger.

 Aide aux devoirs, adaptation scolaire, aide alimentaire, achat de livres dans les bibliothèques, transport scolaire… la liste des coupes dans les écoles ne cesse de s’allonger. Aujourd’hui, le ministre Yves Bolduc a continué de dire qu’il est essentiel que les services aux élèves ne soient pas touchés, mais ce n’est pas ce qui se passe sur le terrain. Malgré les multiples demandes que Nicole Léger lui a adressées, le ministre a refusé de s’engager auprès des commissions scolaires pour rétablir la situation.

 « Le ministre a fait parvenir une liste aux écoles pour leur dire où couper. Maintenant, il nie sa responsabilité. Conformément à la façon de faire libérale, c’est la faute de tout le monde, sauf celle du principal intéressé. Plus que jamais, Yves Bolduc fait la preuve qu’il est un élève brouillon, aux multiples échecs. Il doit quitter le ministère de l’Éducation, après avoir remboursé sa prime de 215 000 $ », a conclu Nicole Léger.

À DÉCOUVRIR